Actualités

mai 2022

Me voilà à peine rentré de La Havane, le temps de m’épingler un brin de muguet à la boutonnière et je retrouve la jeunesse de Juvisy…

Un mot sur les vieux cubains, mes chers cubains. Salut les cubains comme dirait Agnès. Un choc, un monde, des rencontres à pleurer. L’illusion, mais pas comique, j’aurais préféré, la grande, la très grande illusion, dans laquelle ils ont vécu depuis 70 ans. Ils sont tous nés avant 59 (la doyenne a 95 ans !) et ont 20 ans au moment de l’arrivée de Fidel et sa bande de barbus. Aujourd’hui, ils vivent seuls, sans ressources et sans futur. Ce sera les 25 et 26 mai, c’est un peu loin mais ça va être très très fort, j’en suis certain.

Les jeunes de Juvisy sont près. Ils jouent la semaine prochaine, ils sont au taquet. Ils sont bouleversants. Deux bandes, deux mondes, je ne les oppose jamais, ils sont tellement proches.

Et en parlant de bande, ne ratez pas celle du Grand Bazar des Savoirs à Evry, ils sont 80, tous fous de, tous passionnés. Ils parlent et ils parlent. Ce sont des amoureux et on les adore.

Joli mois de mai, mois des bandes, ici ou là. Ça palpite, ça vit, ça vibre. C’est comme la vie.

Et en plus, pas de cheveux longs et blonds dans le lavabo de l’Élysée. C’est bien!

Didier Ruiz, 4 mai 2022