W

© Emilia Stéfani-Law

Conception et mise en scène Didier Ruiz
Assistant Thierry Vu Huu Lumière Maurice Fouilhé Son Adrien Cordier

Mon grand-père était boulanger. Je ne l’ai jamais connu. Il avait quitté sa Catalogne natale dans les années 20 pour tenter sa chance de l’autre coté des Pyrénées. Sans tarder, il y a trouvé sa place et exercé son métier qu’il adorait. Quelques années plus tard, les lois vichystes interdisent l’emploi des étrangers, il doit quitter l’entreprise qui l’avait accueilli. Pour survivre, il a travaillé comme ouvrier agricole, au noir. Le soir, en rentrant de la vigne, il regardait ses mains et pleurait en silence. Lui qui avait des mains très fines, blanchies par le contact avec la farine, les voyaient meurtries et noircies par le dur labeur de la terre. Cette histoire m’a toujours bouleversé. Et je ne l’ai jamais oublié.
Didier Ruiz

Les travailleurs ouvriers, témoins des grands mouvements sociaux et des grandes transformations du paysage industriel, emporteront avec eux une mémoire singulière, un vocabulaire, une gestuelle, des rêves.

C’est en leur donnant la parole sur le plateau du théâtre que nous serons témoins de leur tendresse, leur amours, leurs désillusions. En direct. Hommes et femmes, parlant de toutes ces années de labeur, de combat, de joie, de dignité.

Un travail sur la mémoire, un travail sur le travail.

« W » interroge sur cette notion abstraite qui a certainement besoin de visages pour donner un sens à notre place aujourd’hui dans le monde, tellement en mouvement, du travail.

« W » est une aventure qui parle du travail, de l’absence de travail, de la disparition du monde ouvrier, avec les témoignages ouvriers et une exposition photographique de ces travailleurs

accès espace pro