Apéro polar 1

© Corinne Brochet

D’après La petite écuyère a cafté de Jean-Bernard Pouy Une idée mise en œuvre par Didier Ruiz

Par la fenêtre ouverte, il regardait la Manche, une immense flaque grise et vert pâle, au fond, près de l'horizon comme pour fair une différence avec le ciel. Un ferry blanc partait de biais, pour la Grande-Bretagne.
Gabriel respira à fond en observant la mer. Il était prêt. Demain, ça serait lundi et ça serait ravioli, comme disaient les mômes à la cantine de la rue Saint Bernard.

Dans l’esprit du feuilleton radiophonique d’antan qui s’écoutait à plusieurs, l’oreille collée au poste de radio, retrouver le plaisir du « conte » et du suspens policier particulier à travers un personnage hors du commun : Le Poulpe.

Adapter et découper en 4 épisodes de 30 minutes le titre du Poulpe en lecture faite par deux comédiens : un homme et une femme.

Dans le premier Apéro-Polar, Le Poulpe nous entraîne dans les méandres politico-familiaux du côté de Fécamp où l’on suit les aventures de Gabriel Lecouvreur dans une histoire de suicidés, avec une jeune et charmante étudiante, un punk plus bête que méchant, des aristo véreux, des bières à chaque page, des falaises où la promenade est parfois dangereuse, des cliniques investies par des comités d’étranges militants et le dénouement…


APERO POLAR 1 par la compagnie des Hommes

accès espace pro